Compte rendu de la réunion du samedi 16 mars 2013

photoJ'ai eu le plaisir d'assister à la dernière réunion de l'association Trans 3.0. J'étais vraiment contente parce que je n'ai pas souvent la possibilité de venir à Bordeaux, malgré mon envie de participer au devenir de cette nouvelle structure. C'était samedi dernier, le 16 mars 2013, entre 15h et 18h, au local du Girofard.

D'abord, j'étais vraiment séduite par la diversité des profils. Sur la palette des transidentités, Trans 3.0 semble représentative : des filles et des garçons, des jeunes et des moins jeunes, des personnes en questionnement comme des trans épanoui-e-s ayant terminés leurs parcours … certain-e-s à la veille d'être opérées, d'autres s'interrogeant sur le traitement hormonal , s’inquiétant des évolutions de l'état-civil et des démarches pour aborder une transition … des trans dans le protocole bordelais comme des parcours libres … et même un trans boy fraîchement débarqué d'un lointain pays européen et qui est venu avec sa traductrice ! C'était une diversité d'expériences et de vies tout à fait passionnante. Au total, nous étions 18 et la salle de réunion semblait beaucoup trop petite.

Un long long long tour de table – 18 personnes pleines d'entrains qui se présentent, vous imaginez ! - puis nous avons marqué une longue longue pause pour permettre à tous de papoter tranquillement. Ensuite, nous avons abordé l'ordre du jour qui était de mieux comprendre la diversité des sigles nous concernant : ALD, DSM, FtM, MtF, CEC, SRS … mais nous ne sommes pas allés plus loin que le sigle ALD ! Champions du monde ! Derrière l'ALD – Affection de Longue Durée – se cachent tellement de questionnements : l'évolution historique, des troubles psychiatriques à l'ALD31, la réalité de cette prétendue dépsychiatrisation, la façon d'obtenir une ALD soit en protocole soit en parcours libre, les actes qui peuvent être pris en charge …

Bref, à 18h nous étions encore en pleine discussion mais il fallait bien s'arrêter. Jeanne a donc clôturé en précisant que la prochaine rencontre se tiendrait le Samedi 6 avril 2013, de 15h à 17h, au local du Girofard. D'ailleurs, je trouve que Jeanne se débrouille super bien pour animer les réunions : elle cadre sans brider la parole, elle balance des petites vannes quand on squatte trop la parole, elle connait un maximum de trucs et elle écoute chacun-e.

photo (1)

Avant de finir, j'aimerais faire deux propositions :

  • Sur la tenue des réunions, je crois qu'il va être difficile de tenir le rythme avec autant de personnes autour d'une table. Je veux dire qu'il va être compliqué de trouver des sujets qui concernent et intéressent tout le monde. En plus, pour oser s'exprimer devant tant de gens, faut pas être timide !  Alors bon, mon idée est la suivante : au début, on se présente en 1mn chrono (qui je suis, d'où je viens, où je vais) et on précise le sujet qu'on aimerait voir aborder ; en fonction des sujets proposés, on fait deux ou trois groupes de travail … on se sépare et chaque groupe nomme un rapporteur ; après la pause, on se retrouve, chaque rapporteur présente le sujet de son groupe et on débat. On se laisse 10 minutes en fin de réunion pour les questions diverses.
  • En parlant, plus tard dans la soirée, avec une amie qui aime s'habiller en femme mais qui n'a pas l'intention de faire un parcours, je me disais que les attentes ne sont vraiment pas les mêmes. On proclame que Trans 3.0 s'intéresse à toutes les formes de transidentités or, si on ne parle que des personnes qui s'engagent dans des transitions, alors ce n'est pas tout à fait vrai. Ainsi, dans une seule réunion bi-mensuelle, comment concilier des centres d'intérêts aussi divers que l'opération de ré-assignation sexuelle et la façon de réussir sa première sortie habillée en femme (ou habillé en homme … c'est juste un exemple;-) ) ? Pourquoi ne pas créer une commission parallèle qu'on appellerait, par exemple, Eon 3.0 ? A Trans 3.0, on parlerait ALD, SRS, Coming-out, DSM et j'en passe .. A Eon 3.0, on parlerait fringues, local adapté pour se changer sans risques, lieux de sorties … chaque commission étant complémentaire de l'autre d'ailleurs !

Qu'en pensez-vous ?

Biiiiiiiises

Candice

Posted in Réunions and tagged , , , , , , , , , .

3 Comments

  1. J’ai rencontré des gens formidable lors de cette réunion, et partager nos expériences durant le tour de table m’a fait beaucoup de bien. J’en suis sorti avec la tête pleine, et pleins de pistes de réflexion pour mon évolution.

    Encore merci.

  2. Coucou

    Un grand bravo à Sainte Jeanne et Candice pour leur immense foi en l’autre… qui nourri tant de générosité… Je suis aussi reconnaissante qu’admirative, d’autant plus que le lénifiant et la démagogie laisse toute sa place à l’intelligence… la vrais richesse du coeur. Je profite de ce petit encarts pour rajouter que je me suis habillée plus sobrement que d’habitude, car c’est sans grande conviction que je désirais participer à la réunion, et peut-être bien pour la dernière fois… car les tensions injustes et injustifiables exercées contre moi me gonflent suffisamment (qui sont ces juges procureurs qui se permettent de me juger à charge pour me condamner… alors qu’en plus ils ignorent totalement qui je suis ! fabuleux… si je voulais leur renvoyer leur haine je les mettrai plus bas que terre… mais bon ! Peut-être un jour, mais j’ai plus à les plaindre que les jalouser dans leurs petites convictions de petit esprit… car moi, totalement heureuse, la jalousie je connais pas… je ne m’encombre pas de ressentiments inutiles) … donc habillée pour faire un A/R chez moi… lasse du QG sordide ou il ne se passe jamais rien d’intéressant… puis la magie (que j’espérais secrètement) a agit aussi soudaine que surprenante, comme j’aime les soirées surprisses improvisées…. de rencontres en rencontres géniales, de bars en bars… j’ai fini la nuit avec une superbe brésilienne que j’ai remmené chez elle… au petit matin… je vous raconte pas car on est en totale immersion dans la marginalité… une amie de plus avec plein de rencontres qui me donnent des tonnes d’amour… c’est à peine croyable ! Cela pour dire que je renonce à l’idée de participer à une auberge espagnole, car d’aller au bar du coin ou je me mêle à la clientèle, ou le patron et le serveur sont si adorables avec moi… ou je peux m’exprimer librement, donner toute sa liberté à mes ressentis… et rire, rire, rire… me baigner au milieu des beaux garçons et fille du Shine, ou je suis reçue comme une reine… me comble mille fois plus que certaines compagnies désagréables de trans » transphobes…

    Avec tant d’individualité négative et auto-destructrice, ce n’est pas demain la veille que l’unité trans » vas proposer une image positive à la société…. A ce sujet, sur les actions individuelles pour obliger la société d’évoluer… j’ai dépassé le demi siècle à me battre contre la censure… et à payer de ma personne des procès en série et des années de prison… alors j’en attend 1/1000 des donneuses de leçon à deux balles… Et pour cela j’interdit à quiconque de me censurer … je dis ce que je veux, ou je veux et quand je veux ! Et je n’attend aucun merci ni reconnaissance, ayant conscience de l’immense ingratitude des béotiens… Amen !

Comments are closed.