La présidente de Trans 3.0 en plein boulot !

Une photo-témoin ... qui atteste de l'esprit studieux qui anime l'équipe nouvellement créée. Il est important de renvoyer une image de haut-professionnalisme afin de valoriser la condition Trans (à ce propos, si quelqu'un sait comment effacer la bouteille vide qui trône aux côtés de notre chère présidente, merci de m'indiquer la procédure ;-) ) .

Jeanne

Première réunion Trans 3.0, le samedi 16 février 2013

La première réunion Trans 3.0 s'est tenue au Girofard (centre LGBT de Bordeaux) de 14h à 17h.
C'est Jeanne qui animait la réunion.
Il y avait une douzaine de personnes, FtM comme MtF. Pour une première, c'est donc un succès et chacun-e avait le sentiment de vivre un moment important.

Compte-rendu de la réunion :

Après avoir remercié les participant(e)s de leur présence dans cette nouvelle association, Jeanne présente le nouveau bureau composé de Candice au poste de secrétaire, Estelle, au poste de trésorière ainsi que l'origine et les objectifs qui ont été déterminés. Il est proposé que certaines personnes au sein de cette association puisse s'investir car la secrétaire est parisienne et la trésorière travaille le samedi. Arnaud Allessandrin se propose de nous aider à différentes tâches.

Au niveau de l'origine de cette création, Jeanne explique les divergences qui ont pu naître au fil des années avec la conception et la façon d'agir de l'association Mutatis Mutandis et l'éviction de certains membres.

Il est rappelé le principe du respect des positions divergentes et l'attitude non conflictuelle avec les anciennes membres de MM afin d'éviter un climat négatif au sein du Girofard.

Les objectifs poursuivis par l'association Trans3.0 sont les suivants:

- Accueil et accompagnement des personnes interpellées par un questionnement transidentitaire quelques soient les appellations ( travesti(e), crossdresser, transgenre, transsexuel(le), drag-queen, drag-king, queer …

- Participation à des actions militantes pour faire évoluer la conception et la prise en charge de la transidentité au sein de la société et au sein de l'Etat.

Il est rappelé l'existence de plusieurs formes de parcours, les parcours libres qui permettent à la personne trans de choisir librement sa démarche ( en France, en Europe, dans le monde) ainsi que les praticiens et la démarche des équipes hospitalières dans 6 centres différents répartis en France ( Paris, Lyon, Marseille, Nice, Montpellier, Bordeaux).

Les membres sont également informés que l'actuel gouvernement a proposé 6 groupes de travail en Octobre 2012 et que la question du mariage pour tous ayant été voté par l'Assemblée Nationale ( il reste encore le Sénat début Avril 2013), la question trans peut peut être être abordée rapidement Le Sénat a d'ailleurs commencé à traiter le Changement d'état civil. Il faudra également s'interroger sur l'approche médicale et les interrogations soulevées par le secteur psychiatrique et la chirurgie.

Les membres sont ensuite appelés à se présenter et exprimer leur souhait.

Ensuite, cette première réunion est consacrée au rappel des définitions découlant du sigle LGBT et les raisons de l'implication de Trans3.0 au sein du girofard.

Après un bref survol de la naissance de la Gay Pride conséquence des émeutes de Stonewall en 1969 le mouvement revendicatif de la fierté gay s'est élargi aux lesbiennes, bissexuelles et transsexuelles.

On profite de ce passage pour souligner les contradictions qui viennent du fait que les LGB sont concernés par une orientation sexuelle càd par rapport à une « relation » alors que les transsexuel(le)s sont concernés par un questionnement de leur identité de genre.

Il n'empêche que la problématique commune est la non référence à un fonctionnement hétéronormé et qu'il vaut mieux se regrouper et être uni(e)s car les homosexuel(le)s représentent 6 à 7 % de la population alors que la question trans ne concerne qu'une faible partie de la population. Pour simplifier les difficultés d'utilisation du vocabulaire ( transsexuel(le), transgenre ) il est proposé d'utiliser l'appellation trans.

Ensuite, on informe que les questions générales LGBT sont abordées dans 2 manifestations ( IDAHO, le 17 Mai et la marche des fiertés dans le courant du mois de juin.), les questions spécifiques trans sont abordées lors de l'existrans au mois d'Octobre et le Tdor le 20 novembre.

La parole est donné à Charly pour qu'il informe le groupe des organisations de sorties festives soutenues par TXY.

On en profite pour informer ceux qui ne le sauraient pas encore de l'existence de TXY et du Salon de Pauline qui permettent de s'informer et de participer à des forum par internet.

Les prochaines réunions auront lieu le 1er et le 3 ème samedi du mois de 15h à 17h.

Jeanne Swidzinski