Compte-rendu de la réunion du samedi 2 mars 2013

Réunion du 2/3/2013

La 2ème réunion de l'association Trans3.0 s'est déroulée samedi après-midi de 15 à 17h mais on a légèrement débordé car des discussions étaient encore en cours.

Quinze personnes étaient présentes.

Nous avions programmé un ordre du jour consacré au différents sigles que l'on peut trouver dans des démarches de transition, à leurs significations et  implications.

Le moment consacré à la présentation des différentes personnes s'étant prolongé un peu plus longtemps (4 nouvelles personnes), l'ordre du jour n'a pas pu être respecté. Celui-ci est donc reporté. L'association Trans3.0 étant dédiée à l'accueil des personnes trans, il a été donné la préférence à cette présentation qui est un moment important pour chaque personne ainsi que pour le groupe qui peut ainsi partager les informations.

Nous renouvelons notre souhait qui est celui de conserver les informations en interne et de ne pas les diffuser pour ne pas aboutir à un effet pervers qui serait que ceux qui s'expriment se censureraient pour éviter que leur propos ne soient pas diffusés par la suite. Donc, dans ces comptes-rendus, on ne citera pas les informations concernant la vie privée de chaque personne mais seulement les aspects généraux abordés.

A travers les échanges, on a pu aborder succinctement le CEC ( Changement d'état civil) qui était également dans l'actualité cette semaine puisque sur internet, une pétition circulait pour demander que le gouvernement fasse évoluer rapidement cette problématique des personnes transidentitaires.

Mardi dernier, au CNCDH ( conseil national de consultation des droits de l'homme) avait lieu le recueil d'avis de différentes personnalités du monde LGBT ( Nicolas Gougain, Laura Leprince, Samantha Montfort et son livre blanc, ainsi qu'une sénatrice, Maryvonne Blondin). L'association reste attentive à cette évolution et s'investira en cas de besoin.

Nous avons également échangé sur l'ALD.Nous avons souligné que la dépsychiatrisation qui accompagne cette appellation est trompeuse car elle modifie simplement le classement de la transidentité de trouble précoce d'une maladie psychiatrique en maladie hors liste pour les remboursements des soins des personnes ayant fait une demande d'ALD. Le classement actuel de dysphorie de genre intégré au DSM IV est toujours un diagnostic psychiatrique.

L'évolution probable avancée dans le cadre de la révision de ce DSM serait la non considération du transsexualisme comme trouble psychiatrique mais sa non prise en considération ( qui se traduit par du rejet, des discriminations, des agressions et des meurtres) qui seraient susceptible de générer des troubles psychiatriques. En cela le transsexualisme ne serait plus une maladie effective mais une cause possible de maladie. Arnaud nous informe que cette version va sans doute encore être différente.

Nous rappelons qu'à l'heure actuelle la demande d'ALD est réalisée par le médecin généraliste de la personne trans qui mentionne sur le feuillet les différents soins qui sont envisagés (analyse de sang et THS par le généraliste ou l'endocrino, accompagnement psy, soins dermatologiques pour l'épilation, rééducation orthophonique après bilan, chirurgie faciale et de réassignation, rabotage de la pomme d’Adam, mammoplastie ...).

Au cours de la discussion, on s'aperçoit qu'il y a une diversité de trajectoires et que les parcours ne sont pas uniformes, certaines réalisant un parcours à la carte ( hors ALD), d'autres en relation avec l'équipe hospitalière bordelaise totalement ou partiellement selon les carences de prise en charge.

On s'aperçoit également que la mauvaise réputation des chirurgiens français tend à s'atténuer avec des praticiens comme le Dr Morel-Journel à Lyon ou Romain Weiggert à Bordeaux en ce qui concerne les trans-femmes. En ce qui concerne les trans-hommes, qui seraient aussi nombreux, la réussite est moindre car on constate 1/3 d'infections dans les soins post-opératoires.

Arnaud nous présente rapidement l'ODT ( l'observatoire des transidentités qu'il co-anime avec Karine Espineira et Maud Yeuse Thomas) et l'ouvrage sorti récemment «  la Trans-yclopédie »

La prochaine réunion aura lieu le 16 Mars de 15 à 17h.

Jeanne

Posted in Réunions and tagged , , , , , , , , .